Handicap Recherche parrainages pour aménager le futur foyer au Ravatel

Handicap Recherche parrainages pour aménager le futur foyer au Ravatel

Du fait du vieillissement d’une partie de ses résidents, l’Association d’aide aux personnes handicapées des trois vallées (AAPHTV) ouvrira un nouveau foyer d’accueil, en 2020.

Le futur bâtiment prendra place, au Ravatel, sur un terrain bordant la Montée de Saint-Germain. Photo Gérard URBIN Le futur bâtiment prendra place, au Ravatel, sur un terrain bordant la Montée de Saint-Germain Photo Gerard URBIN

Pour aider au financement de son équipement intérieur l’AAPHTV est en recherche de parrainages. Rencontre avec Audrenne Henke, sa directrice.

Qu’est-ce que l’AAPHTV ?

« L’association d’aide aux personnes porteuses de handicap des trois vallées (Azergues, Brévenne et Turdine), rattachée à la fédération départementale d’aide à domicile ménagère rurale (ADMR) accueille 55 adultes en situation de handicap intellectuel, du fait de maladies génétiques, de handicap post-natal, d’autisme, de psychose infantile. Toutes ces personnes souffrent d’un manque d’autonomie, ne peuvent exercer un travail. »

Quelles sont vos capacités d’accueil ?

« Notre foyer du Bigout compte 24 places d’accueil permanent, 6 places d’accueil temporaire et 3 places d’accueil d’urgence. Un domicile collectif de 3 places, rue Gabriel-Péri et un accueil de jour de 18 places, au Groslier. »

Pourquoi un nouveau foyer de vie ?

« Du fait des progrès de la médecine, tous les foyers accueillant des personnes en situation de handicap intellectuel, moteur, visuel ont maintenant des résidents âgés. Tous ne peuvent continuer à suivre le rythme d’activité du foyer. De plus, les personnes en situation de handicap intellectuel connaissent un vieillissement dès l’âge de 40 ans. Nous avons donc besoin d’une structure d’accueil adaptée à ce public. »

Où se situera-t-il ?

« Au Ravatel, en face de l’actuelle maison de santé. Le bâtiment sera construit par l’OPAC, sur un terrain communal. Le rez-de-chaussée accueillera notre foyer, le 1er étage, des professionnels de santé. Ce foyer pourra accueillir 15 personnes. »

Comment sera-t-il financé ?

« Nous serons locataires de l’OPAC. Le Département subventionnera son fonctionnement. L’AAPHTV financera les équipements intérieurs. Le Rotary Club nous accompagne depuis trois ans. Il a mis en place des actions pour nous aider, notamment un loto. Mais, tout nouveau parrainage sera le bienvenu. »

 

 

Dès 40 ans, les personnes porteuses de handicap intellectuel connaissent des signes de vieillissement

Audrenne Henke, directrice de l’AAPHTV

De notre correspondant, Gérard Urbin

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *